Hey ! On a une chouette page facebook, tu viens ?

Non... laisse moi tranquille, va-t-en !

Les re-retrouvailles avec notre camping-car !

bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde

À la douche !

Lorsque notre camping-car a retrouvé la terre ferme après un long mois de voyage à travers l'océan Atlantique, nous avons d'abord sauté dessus pour récupérer les affaires qui nous manquaient le plus. Et puis nous l'avons abandonné dans un petit coin pas trop loin de chez nous où nous passions régulièrement lui faire un petit coucou. Il faisait moche, il faisait froid, le courage nous manquait pour nous attaquer au tri, au grand ménage et aux menues réparations en tout genre !

Après de longues semaines de flemme nous avons enfin retroussé nos manches le week-end dernier ! Il était plus que temps de s'y mettre ! Dans une semaine nous souhaitons présenter Baloo aux personnes qui viendront nous rencontrer à la biliothèque de Damgan, puis viendront les vacances de printemps et une virée de quelques jours à travers la Bretagne. Deux objectifs suffisamment motivants pour qu'on se bouge !

Pendant ces deux journées intenses nous avons vidé l'intégralité du camping-car et rempli l'intégralité du garage des parents de Benoît. Sa maman a lancé des machines en veux tu en voilà pour nous aider à faire diminuer la tonne de linge à laver (merci !). La poussière des pistes et l'humidité de l'hiver breton n'ont rien épargné et à l'heure où j'écris cet article le tas de linge qui me reste à laver est encore bien trop gros à mon goût. Chaque objet a été nettoyé au chiffon, les jouets en plastiques ont été mis à tremper, l'intégralité de notre vaisselle a été nettoyée... bref, rien de ce qui a voyagé avec nous pendant ces long mois sur les routes n'a échappé à ce grand ménage de printemps !

bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde
bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde

Presque blanc

Nous avons brossé, récuré, lessivé les murs de notre camping-car au savon noir, au vinaigre et à la poudre de perlinpinpin. Effacé les traces de main, les minuscules éclaboussures d'orange, les petites coulures cachées dans des recoins. Constaté les dégats déjà observés pendant le voyage, les éclats de peinture envolés, les frottements, les chocs, la vie. Des signes de nous un peu partout. Une fois tous les murs propres j'ai repassé un coup de peinture sur les facades les plus visibles afin de leur redonner un peu de fraîcheur. Les traces de notre jolie vie de famille sont visibles dans chaque recoin et notre bon vieux Baloo mériterait qu'on le retape intégralement mais ce n'était pas l'objectif du jour !

Nous nous sommes aussi relayés avec Benoît pour nettoyer l'extérieur de Baloo sous une pluie intermitente. L'eau qui coulait de la carosserie avait les tintes rouges de l'Argentine. C'est émouvant ces traces de l'autre bout du monde qui disparaissent avec panache. Il nous reste encore les vélo nettoyer, derniers vestiges de cette drôle d'aventure.

Ça y est, tout est à sa place, nettoyé, rangé. Baloo est de nouveau aussi pimpant que possible. Il semble bien vide sans tous les petits objets aussi futils qu'indispensables qui l'ont rempli pendant des mois. Pfiouuu. Un nouvelle page blanche à écrire c'est chouette aussi ! Je vais pouvoir reprendre la route sereinement avec les enfants le temps des vacances. La pompe à eau ne fonctionne plus, il faudra faire sans en attendant qu'on s'en occupe. Il faut encore réparer une étagère, recoller un ou deux joints et remplacer le seau en fer des toilettes sèches qui a beaucoup souffert par un vrai seau en inox. C'est en cour. Et puis roule ma poule !

bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde
bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde
bichoner son camping-car après un tour du mondebichoner son camping-car après un tour du monde

Commenter cet article